Plouharnel ( extrait du Ouest France Janvier 2019) 

La Ville veut accueillir plus de familles modestes

Des logements sociaux devraient être construits pour accueillir, notamment, des familles modestes.

Les jeunes couples avec enfant(s) sont visés. Le conseil municipal a donc prévu la construction de logements attribués, notamment, sur la base de critères sociaux.

L'accès à l'immobilier est une condition primordiale pour l'installation des ménages. Un enjeu significatif ressort donc du projet d'aménagement foncier, situé route de Carnac.

Les propriétaires, organisés en Aful (Association foncière urbaine libre), ont réservé cinq terrains à bâtir à prix abordables, conformément au droit. Le Plan local d'urbanisme, en effet, prescrit que 20 % des logements, dans un projet d'aménagement, soient concédés sur critères sociaux.

Des terrains « à prix maîtrisés »

En général, dans ce type de politique sociale, la norme est de cibler les jeunes couples avec enfants aux revenus modestes, et c'est bien le point qui a été abordé à l'ordre du jour du conseil municipal: « Il a été notamment favorisé l'accession à la propriété de jeunes couples sélectionnés suivant des critères familiaux d'intérêt général, à savoir les plafonnements des ressources, la primo-accession et la composition familiale », a expliqué le maire, Gérard Pierre.

Lors du conseil, le maire a valorisé cette offre de terrains à bâtir « à prix maîtrisés » en évoquant un précédent. Il y a quelques années, des lotissements à prix raisonnables avaient été octroyés, dans le quartier de Men-Milen, selon la même politique sociale. Chantal Le Piouff, adjointe au maire chargée des finances et de l'urbanisme, a conclu, optimiste, que ces dispositifs légaux avaient le mérite de « faire en sorte que les jeunes ménages puissent s'installer sur le territoire ».

 

Le 11 janvier 2019

< Revenir aux actualités