Arzon - Parc du Fogeo - Maitrise d'oeuvre VRD Géobretagnesud 2016

 

Visite de la plaine du Fogeo organisée par le PNR en octobre 2017

Laurent Labeyrie, océanographe reconnu, au centre, a largement développé le pourquoi des aménagements et surtout leur nécessité.Une visite du site de la plaine du Fogeo s'est déroulée, mardi après-midi, en présence d'élus de la commune, mais aussi des autres communes du Parc régional naturel et des techniciens.

Roland Tabart a accueilli les élus et les techniciens. Il leur a rappelé l'historique du site. « Ici, il n'y avait qu'un étang et on faisait tous l'ouverture de la chasse aux canards. Territoriaux, agents, élus, nous avons tous ensemble des responsabilités politiques d'innovation. J'attache beaucoup d'importance à l'exemplarité pour nos jeunes et notamment sur la préservation de notre environnement. » Roland Tabart a ensuite rappelé que Laurent Labeyrie, climatologue et environnementaliste, étaient à l'origine du projet démarré en 2010. « Nous avons repris le dossier en 2016, le montant global dépasse les 800 000 € partagés avec le Département et la Région », souligne-t-il.

« Nous en sommes à notre septième parcours paysagers sur l'ensemble du PNR. Avant, on avait paysage et avenir économique, maintenant c'est paysage et environnement écologique », explique Monique Cassé, directrice du PNR.

Zéro phyto et cheminements doux

Plus qu'une visite, ce sont des échanges qui ont eu lieu tout au long du parcours, entre les élus curieux et les professionnels du terrain, tant pour comprendre la gestion de l'eau que le plan de végétalisation ou le mouvement des dunes.

Stéphane Carrey, responsable service environnement à la mairie d'Arzon, a développé les techniques d'entretien, le pourquoi de certaines implantations, l'introduction de certains poissons mangeurs de moustiques. « Nous n'utilisons aucun produit insecticide, nous sommes « zéro phyto » ici, comme sur l'ensemble de la commune », précise-t-il.

En passant près du bassin d'écrêtage, Laurent Labeyrie a souligné son importance pour recevoir les pluies de plus en plus abondantes, en rappelant que l'endroit était critique, puisqu'à trois mètres sous le niveau de la mer.

D'un aspect plus touristique, Martial Crowin, directeur d'Arzon Événements, a souligné la fréquentation à la hausse du lieu, cet été, avec le nouveau minigolf et le parcours de santé. Maintenant, les gens profitent de tous les cheminements pour aller à la plage, l'usage a complètement changé. La refonte a permis également d'aménager les chemins pour les gens à mobilité réduite.

Cet espace, qui rentre dans le périmètre des sites Natura 2000, prend toute sa place dans sa nouvelle version.

Arzon - Parc du Fogeo - Maitrise d'oeuvre VRD Géobretagnesud 2016

 

Le 13 novembre 2017

< Revenir aux actualités